'
.
.
.

Diogene 1991 à Bernard Trisbal 36 ex Clorophylle


Trisbal 36 portant le N° 36 construit au CNPF en 1980.

diogene

En sortie de chantier il se nommait "Chlorophylle" : pour être en accord avec son patronyme les revêtements des aménagements de la cuisine et de la salle d'eau sont d'un superbe vert .... très chlorophylle.

Diogène fut membre de l'estimée marine Suisse aux mains de Pierre et Patricia jusqu'en juillet 1991, date à laquelle j'en fis l'acquisition à Nouméa au terme d'un périple qui l'avait conduit d'Europe en Nouvelle-Calédonie par les Antilles, l'Argentine, les Galapagos, la Polynésie et l'Australie (si Pierre lit un jour ces lignes, il pourrait compléter utilement ces indications que j'extrais d'une mémoire embrumée par le punch).

En 1993, Diogène a fait l'objet d'un grand carénage avec sablage et peinture du pont dont le revêtement TradeMaster? cachait de larges chancres de corrosion saline. Lors de ce chantier, la chape d'articulation du vit-de-mulet en inox a été supprimée et remplacée par un renfort en aluminium massif en raison de la corrosion électrolytique qui avait pratiquement découpé la bôme. Bôme et mât ont été sablés et repeints, et l'ensemble du gréement dormant et des manoeuvres ont étés remplacés.
Les caillebotis des bancs ont été refaits et il en a été posé un au fond du cockpit pour améliorer la visibilité des petits équipiers par dessus la capote.

Ensuite, hormis quelques problèmes de moteur dus à une inondation de la cale moteur par un presse-étoupe inadapté (le modèle génial et inédit ...que je me suis imprudemment laissé refilé par un mécanicien incompétent), l'entretien s'est limité à la carène tous les 2 ou 3 ans grâce au vertus (fort peu écologiques mais combien efficaces) du TBT. Depuis 3 ans maintenant, je retarde le carénage à grand renfort de nettoyages en plongée dans l'attente d'un nouveau produit convenable, mais pour l'heure je n'ai rien trouvé de convaincant en Calédonie.
Les derniers travaux notables ont été le remplacement des hublots latéraux qui ont été remontés à l'aide d'un mastic SILPRUF de GE que je recommande pour ses qualité exceptionnelles. J'en ai profité pour ajouter des petits capots ouvrants d'environ 30x30 cm pour améliorer l'aération des toilettes et de la cabine arrière.
En cours actuellement, la rénovation des toilettes pour éliminer le formica vert ... et la cuisine devrait suivre sous peu.

Côté voilure, Diogène a conservé le gréement d'origine de cotre mais avec des voiles récentes dont une grand'voile entièrement lattée qui lui fournit un surcroît de puissance et de maniabilité, la plupart des appareillages, mouillages et prises de coffres se faisant sous voiles. La garde-robe comprend en sus de la grand'voile et de la trinquette, un grand yankee léger, un foc de route, le tourmentin (d'origine avec une bande de ris), un spi et un booster (trinquettes jumelles en toile à spi très utile et facile au portant); j'ai également conservé les deux anciens yankees que je n'utilise plus qu'aux allures portantes (le coffre tribord accepte le tout sans trop rechigner).

Le moteur est lui aussi d'origine, il s'agit d'un Yanmar 2QM15 de 14 HP qui, en dehors des problèmes inondation déjà cités, ne cause absolument aucun souci. L'alternateur d'origine a été remplacé par un modèle 105 A avec un régulateur à trois étages de chez Ferris pour recharger rapidement les batteries de servitude 90 Ah et moteur 70 Ah. Un petit panneau solaire orientable (4W ?) complète l'installation électrique qui comprend l'éclairage, une électronique Navico posée en 1993, la VHF et un Garmin 45.
L'électronique comporte un sondeur/speedomètre à la table à carte, une interface NMEA pour le GPS et deux afficheurs multifonctions dans le cockpit, le tout complété par le pilote et interfacé sur le même bus.

Voilà pour la description succincte du bateau qui arpente régulièrement le lagon entre la Baie de St Vincent et l'Ile des Pins avec quelques incursions sur la côte Est et au Vanuatu.

Bernard

diogene

diogene

diogene

diogene

diogene

diogene
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]